France FRA  

rss

  • rss
AGER

“FONDER SON ENTREPRISE” : 1 FRANÇAIS SUR 2 SE DIT PRÊT !

Pour sa 7ème édition, l’Amway Global Entrepreneurship Report (AGER**) a sondé l’avis du grand public pour évaluer l’esprit d’entreprise. Une étude réalisée par GFK auprès de 50 861 personnes dans 45 pays dont la France.

DES FRANÇAIS PLUS CONFIANTS ENVERS L'ENTREPRENEURIAT QUE LA MOYENNE MONDIALE

51% des Français sont davantage confiants dans leurs capacités à fonder leur entreprise (+9 pts vs 2015) qu’au niveau mondial (46%). L'entrepreneuriat bénéficie d’une très bonne image en France contrairement aux idées reçues: 79% des sondés ont déclaré avoir une vision positive de l'entrepreneuriat, un chiffre au-dessus de la moyenne mondiale (77%) et de celle européenne (74%).

De plus, les Français sont de moins en moins sensibles à l’opinion des autres puisqu’ils sont 55% à déclarer qu’ils n’abandonneraient pas leur projet de monter une entreprise même si leur entourage s’y opposait : une attitude en forte croissance (+10 pts vs 2015) et supérieure à la moyenne européenne qui est de 48%.

4 FRANÇAIS SUR 10 «S’IMAGINENT MÊME BIEN» DÉMARRER LEUR PROPRE ENTREPRISE

Ce chiffre cache une forte disparité selon les âges : les 35-49 ans sont les plus favorables dans cette démarche à 50%, suivis de près par les moins de 35 ans à 47%, alors que les plus de 50 ans sont les moins motivés à 26%. Le niveau d’études des sondés est un facteur qui accroit la motivation : 48% chez les diplômés (vs 33% chez les non diplômés).

 1 FRANÇAIS SUR 2 AIMERAIT ÊTRE SON PROPRE PATRON

L’accomplissement de soi à 47%, et l’indépendance professionnelle à 49% sont les deux facteurs principaux qui les poussent à vouloir créer leur entreprise... suivis loin derrière par la compatibilité avec la vie personnelle à 19%.

Sfayolleelon Alain Fayolle, Professeur à l’EM Lyon, Directeur du Centre de Recherche en Entrepreneuriat et Membre du Comité AGER, les résultats de l’enquête 2016 confirment ceux des années précédentes et d’autres études. Le niveau d’intention entrepreneuriale en France est probablement un des plus élevés des pays développés. Les perceptions positives des répondants français, vis-à-vis de l’entrepreneuriat, semblent montrer que les Français sont de plus en plus convaincus que la création d’entreprise correspond à une situation professionnelle désirable et possible dans un environnement national désormais plus favorable.

Alain Fayolle
Professeur à l’EM Lyon, Directeur du Centre de Recherche en Entrepreneuriat

© 2011 Amway Europe. All rights reserved. | www.amway-europe.com |
Connexia